Comment créer une société à Dubaï ?

Vous pensez à créer votre propre entreprise à Dubaï ? Les Émirats arabes unis offrent de nombreux avantages financiers, des procédures simples et une activité économique florissante qui en font l’endroit idéal pour créer et développer une entreprise. Dubaï est une ville qui offre une abondance d’opportunités, il n’est donc pas étonnant que de nombreux entrepreneurs soient attirés par elle. Ce guide vous expliquera comment créer une société à Dubaï : fiscalité et procédure incluses.

Pourquoi choisir Dubaï pour créer son entreprise ?

La création d’une entreprise ne doit pas être prise à la légère, il est donc essentiel de prendre le temps d’analyser le marché et de considérer les avantages et les inconvénients. Dubaï est un lieu attrayant pour les entrepreneurs en raison des démarches administratives et de la fiscalité relativement souples par rapport à la France, le but étant de favoriser les entrepreneurs.

Il est intéressant de noter que Dubaï n’est pas considéré comme un paradis fiscal, pourtant, il n’y a pas de taxes sur les entreprises dans l’émirat. Depuis le début de l’année 2019, une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de seulement 5 % est appliquée aux produits et services vendus, bien que de nombreux domaines en soient exemptés (notamment l’immobilier, les transports, l’énergie, l’éducation et les soins de santé). En outre, la taxe ne s’applique que lorsque la transaction dépasse un certain niveau.

La création et l’immatriculation d’une entreprise peuvent se faire rapidement, et il existe une variété de choix en ce qui concerne la structure de l’entreprise, ce qui offre une bonne dose de flexibilité. Il n’est pas nécessaire d’investir un montant minimum de capital pour lancer l’entreprise, et il n’est même pas indispensable de vivre à Dubaï.

En plus, l’économie de Dubaï est florissante. Elle a réussi à passer d’une ville dépendante du pétrole à un lieu de prédilection pour les voyageurs et autres influenceurs, et devrait rester sur une trajectoire ascendante dans les années qui viennent.

3 options pour implanter son entreprise à Dubaï

Lorsqu’on crée une entreprise à Dubaï, on peut choisir de l’établir dans une zone franche (freezone), de créer une société mainland ou bien de constituer une société offshore (extra-territoriale).

Faire des affaires à Dubai : un bon moyen de développer un business

Créer une entreprise en freezone à Dubaï

Une zone franche est une zone particulière où les entreprises bénéficient de conditions avantageuses pour motiver les investissements et promouvoir le développement financier. Une entreprise de zone franche doit être située physiquement à Dubaï et faire exclusivement partie de ces domaines d’activité :

  • Vente de marchandises (e-commerce, drop shipping, etc.) ;
  • Activité industrielle ;
  • Conseil et services (holding, informatique, marketing, publicité, communication, etc.) ;
  • Import-export (denrées alimentaires, mobilier, automobile, etc.).

Voici les avantages de la création d’une société en zone franche :

  • L’obtention possible d’un visa de travail et de résidence ;
  • La possibilité d’embaucher du personnel sur place ;
  • Il n’est pas nécessaire d’avoir des bureaux sur place ;
  • Pas de taxe sur les bénéfices et les plus-values ;
  • Pas de frais de douane pour l’import-export en dehors des EAU ;
  • Pas de charges sociales ;
  • Pas de retenues à la source sur les dividendes.

Les zones franches à Dubaï sont les suivantes : Dubai Export Freezone, Dubai Studio City, Dubai World Trade Centre District Free Zone ou encore Dubai Production City. L’établissement d’une entreprise Freezone à Dubaï est un processus simple. Il ne nécessite que la présentation d’un passeport et d’une pièce d’identité avec photo.

Créer une entreprise mainland à Dubaï

Si vous souhaitez créer une entreprise à Dubaï qui puisse opérer dans l’ensemble des Émirats arabes unis, il est nécessaire d’acquérir le statut juridique de LLC et de créer une entreprise mainland. Les sociétés LLC ou Mainland sont le type de société le plus fréquent aux Émirats arabes unis. Elles conviennent aux petits commerçants, aux restaurants, aux professionnels, ainsi qu’aux grandes entreprises.

L’obtention d’un statut juridique permettant l’établissement d’une entreprise aux Émirats arabes unis (EAU) ne va pas sans quelques particularités. Dans le passé, il était nécessaire de chercher un partenaire qui posséderait 51 % de l’entreprise, mais ne recevrait pas une partie correspondante des recettes. Heureusement, dans de nombreux secteurs, il est possible de conserver une participation de 100 % depuis le début de l’année 2020. Pour ce faire, il est nécessaire de faire appel à un agent de service local, qui aidera à guider le processus de création de l’entreprise mainland.

etablir-entreprise-dubaï

Créer une entreprise offshore à Dubaï

Si vous devez exercer des activités commerciales à Dubaï, mais que vous ne voulez pas y vivre, une société offshore est une excellente option. Ce type de société vous permet de faire des affaires aux Émirats arabes unis sans avoir à résider dans le pays ou à y ouvrir un compte bancaire. Toutefois, ce type d’arrangement commercial ne bénéficie pas du même niveau de liberté que celui des sociétés physiquement établies à Dubaï.

Par exemple, une société offshore basée à Dubaï n’est pas autorisée à ouvrir des bureaux ou à embaucher des employés dans le pays, ni à avoir des fournisseurs dans les EAU. Une autre solution consiste à créer une société offshore dans une zone franche, auquel cas vous aurez le contrôle total du capital de votre entreprise et bénéficierez d’avantages fiscaux. En règle générale, à l’exception des sociétés pétrolières et gazières et des banques étrangères, les sociétés offshores à Dubaï ne sont pas soumises à l’impôt.

Comment créer son entreprise à Dubaï ?

La phase initiale de la création d’une entreprise est vitale et c’est à ce moment-là que l’on doit réaliser une étude de marché et créer le plan d’affaires. Pour réussir à Dubaï, comme partout ailleurs, il faut tenir compte de la clientèle visée, des entreprises concurrentes et répondre à certaines questions essentielles :

Quelles sont les ressources financières nécessaires ? Combien de personnes sont requises et seront-elles basées à Dubaï ou à l’étranger ? Faut-il des bureaux ou un espace de stockage ? Pour être convaincant auprès des institutions financières en termes d’obtention de prêts, il est essentiel d’aborder cette étape avec la plus grande attention et le plus grand sérieux.

Il faut ensuite choisir la bonne structure juridique parmi les 3 que nous vous avons présentées (freezone, mainland ou offshore). Lorsque vous créez votre entreprise à Dubaï, vous devez choisir un nom à enregistrer auprès du département du développement économique, en veillant à ce qu’il ne contienne aucune connotation offensante, religieuse ou politique. En fonction du type d’entreprise et du secteur d’activité, vous devrez compiler un ensemble de documents à soumettre. À cet égard, vous pouvez avoir besoin de l’aide d’un professionnel pour vous assurer que vous disposez de tous les documents juridiques et fiscaux nécessaires.

Pour réaliser des bénéfices à Dubaï, une licence est nécessaire. Les Émirats arabes unis disposent de trois types de licences différentes, à savoir les licences commerciales, industrielles et professionnelles. Les frais annuels d’obtention de la licence varient entre 15 000 et 25 000 AED (devise de Dubaï). Pour confirmer cette procédure de création d’une société, un compte bancaire commercial situé à Dubaï doit être ouvert.