L’obligation mutuelle d’entreprise : tout ce qu’il faut savoir !

Il est bien connu que chercher une bonne mutuelle santé est loin d’être une partie de plaisir ! Surtout que c’est devenu une obligation depuis 2016 ! Il s’agit d’une complémentaire de santé entreprise collective au moins ou à hauteur de 50 euros de cotisation. En quoi consiste vraiment cette mutuelle d’entreprise ? Et pourquoi est-elle obligatoire ? Touche-t-elle tous les salariés ? Quelle valeur ajoute-t-elle aux salariés ?

L’obligation mutuelle santé de l’entreprise

Tout d’abord, avant de rentrer dans les détails de l’obligation de la mutuelle santé d’entreprise, il faudra bien comprendre ce que c’est réellement une mutuelle santé connue sous le nom de complémentaire de santé.

En premier, c’est un contrat qui permet de rembourser les dépenses de santé partiellement ou bien intégralement, c’est ce qu’on appelle tout bêtement le système de protection sociale. Divisé en 2 parties d’une part d’une façon systématique par l’assurance maladie appelé la sécurité sociale. D’autre part et avec l’obligation de souscription à une assurance santé complémentaire ordinairement appelé mutuelle.

A lire également : Cahier des recettes et des dépenses Exacompta : comment le remplir ?

Dans le cas des entreprises, la mutuelle santé est une obligation pour les employeurs qui doivent la proposer aux employés afin de rembourser les dépenses que la sécurité sociale ne prend pas en charge. C’est bien à l’employeur de choisir l’assureur et le type de mutuelle Prosous les 2 conditions et pour le contrat mutuelle et pour l’offre, à savoir :

  • le respect des critères du contrat responsable par le contrat mutuel ;
  • l’offre doit comprendre un panier de soins minimum.

En somme, il faut bien comprendre que la mutuelle de santé entreprise est en vérité, une protection et pour l’employeur et pour les salariés !

Les avantages de la mutuelle de santé de l’entreprise

Si l’employeur est bien obligé de soumettre une mutuelle de santé à ses employés, ces derniers sont aussi bien obligés de l’accepter ! À moins qu’il ont déjà une mutuelle santé individuelle. À souligner que l’employé a l’avantage de garder sa mutuelle de santé entreprise après la fin de son contrat à la condition de percevoir son allocation chômage.

En outre, l’employé peut bénéficier de sa mutuelle entreprise pendant toute la durée où il percevra l’indemnité de pôle emploi. À noter aussi que l’employé a tout de même la faculté de résilier sa mutuelle avec un préavis d’un mois.

Encore un troisième avantage qui est l’option de compléter sa mutuelle santé par une surcomplémentaire.

Enfin, vous avez la possibilité de prendre une mutuelle classique bien dotée pour le remboursement que votre mutuelle santé entreprise ne prend pas en charge comme l’optique ou le dentaire. À vous de prendre la bonne option après avoir bien étudier la question.

Le coût de la mutuelle santé de l’entreprise

Pour adhérer a ce qu’on appelle la mutuelle d’entreprise qui reste quand même une obligation aussi bien pour l’employeur que pour l’employé, il est tout de même intéressant de bien comprendre ce que cette mutuelle couvre comme remboursement et combien elle coute réellement. Alors, il faut comprendre que le coût de la mutuelle santé entreprise est partagée en deux coûts égaux pour les deux parties c’est à dire ; l’employeur et l’employé.

A lire également : Quelles sont les charges financières en entreprise ?

La moitié du coût global est pour le premier, l’autre moitié du coût global est pour le second. En ce qui concerne l’employé, le coût est déjà déflaqué sur le bulletin de paie et pour illustrer ce coût en chiffre. Il faut compter de 1 € à 30 €, c’est-à-dire une quinzaine d’euros pour les deux parties.

En dernier, il est conseillé à l’employeur de bien choisir sa mutuelle santé pour réduire au minimum son coût et surtout être à transparent envers la loi du travail.

Ce contenu vous a plu ? Partagez l'article !