Apprendre les techniques du psychomarketing : par où commencer ?

Si la psychologie et le marketing n’ont pas la même finalité, ils collaborent tous les deux pour étudier et comprendre le plus précisément possible le cerveau humain ainsi que le comportement de ce dernier. Le secret derrière la réussite d’un marketeur réside en fait dans sa capacité à se mettre à la place de son public cible en s’armant de connaissances en psychologie. Ainsi, voici quelques notions sur les techniques du psychomarketing.

Ce qu’est le psychomarketing

Étant donné que le psychomarketing vise à trouver et à comprendre les éléments influençant sur le consommateur, cette stratégie s’assimile souvent à du « marketing d’influence ». Elle est d’ailleurs dite « psychologie marketing » ou encore « psychologie sociale ». Tout cela en dit déjà long sur la définition de ce terme…

S’intéressant au fonctionnement cérébral et émotionnel du consommateur (ce qui influence grandement ses goûts et donc, ses décisions d’achat), le psychomarketing est une branche de marketing qui vise à comprendre la manière dont le consommateur prend certaines décisions ainsi que les répercussions cognitives face à cela.

L’utilisation du marketing social se fait essentiellement dans le milieu de l’acquisition de clients (c’est-à-dire les campagnes publicitaires). Ce domaine se voit encore plus renforcé dans ce qu’on appelle par le « neuro-marketing ».

Le psychomarketing, apprendre à vendre mieux

Le psychomarketing s’immisce dans les rouages de notre mécanisme psychologique. C’est par conséquent un concept complexe que l’on ne doit pas confondre avec le « prix psychologique ». Ici, ce qui nous intéresse, c’est de savoir comment parler à ses clients afin de vendre mieux et donc plus.

Apprendre à parler aux clients

Pour maîtriser l’art de la « tchatche » et convaincre au mieux vos clients à acheter vos produits ou services, il y a trois aspects que vous devez déterminer :

  • Le type de langage et de vocabulaire de votre client ;
  • Le type d’arguments efficaces ;
  • Le besoin que votre client cherche à assouvir.

Pour mettre en place votre stratégie marketing, il est important d’identifier les trois points ci-dessous dans le but de connaître les mécanismes que votre client emploie pour ses prises de décision. Car sachez bien qu’une campagne marketing pertinente est celle qui sait cibler les besoins de ses clients.

Les besoins de l’Homme

Dans sa célèbre pyramide des besoins, Maslow postule que les besoins des êtres humains sont cumulatifs : atteindre le haut de la pyramide signifierait que l’on a acquis tout ce qui est en dessous.

Le hic, c’est que l’étape de l’appartenance (la troisième) n’est pas franchie par la majorité des gens. Car nous avons tous besoin d’être entourés de personnes ayant les mêmes principes et croyances que les nôtres. Et c’est de cela que vous devez profiter pour créer des valeurs et une communauté autour de votre produit tel que l’a fait la marque Apple.

La réciprocité en marketing social

La réciprocité est une technique de psychomarketing qui consiste à prendre soin et à valoriser le client. Des études prouvent que le résultat se fait constater immédiatement. En fait, le mécanisme est simple : plus vous traitez bien votre client, plus il se sent redevable envers vous. Par conséquent, il tient à vous rendre la pareille, et ce, en laissant des pourboires plus conséquents par exemple.

Pour utiliser la réciprocité dans les intérêts de votre entreprise, il y a deux pistes à creuser. Si votre business est en ligne, n’hésitez pas à offrir des cadeaux à vos clients (webinaires, ebooks, etc.). Ils se sentiront redevables et iront probablement acheter votre produit.

Dans la même optique, si vous exercez dans un commerce physique, vous pouvez offrir des petits plus (bonbons, service particulier, etc.). Bref, vous aurez compris le principe !