Comment acheter un fond de commerce?

La création d’entreprise est un ensemble d’opérations et de démarches administratives parfois long et laborieux, acquérir petit à petit tout ce qui constituera votre entreprise, commencer de rien du tout et constituer son fond de commerce nécessaire au fonctionnement de l’entreprise, investir pour agrandir et aménager son entreprise peut vous prendre du temps, et comme le temps c’est de l’argent, il y a des alternatives pour économiser le vôtre et commencer directement l’exploitation de votre activité, tout simplement en achetant un fond de commerce, une activité déjà mis en place, les fonds de commerce sont disponibles à l’achat après cession de l’ancien directeur d’une entité, que vous pouvez acheter en tant que fond de commerce de votre activité. Donc si vous voulez en acheter un, il est important de tout savoir ou presque sur le sujet.

Qu’est ce qu’un fond de commerce?

Comme la définition en comptabilité l’exige, on désigne fond de commerce comme étant la totalité des actifs corporels et incorporels appartenant à une entreprise. Dans les actifs corporels on retrouve les immobilisations corporelles c’est à dire matériels, réelles tel que vos bureaux, vos machines, l’ensemble de votre stock etc…Les actifs incorporels font référence à toutes possessions abstraites de l’entreprise telle que toutes possessions intellectuels, actes de propriété, brevet ainsi que le carnet d’adresse clientèle et les contrats de travail. Nous n’allons quand même pas tout citer. Vous savez maintenant le plus important.

La création d’une nouvelle entreprise avec une nouvelle marque devra s’implanter sur le marché pendant une certaine période pour établir sa visibilité et la constitution de sa clientèle, et encore plus de temps pour la notoriété. Voila pourquoi l’achat et la vente de fond de commerce se popularise. Les nouveau chefs d’entreprise n’ont pas de temps à perdre dans une conjoncture économique qui devient de plus en plus précaire, et c’est pour la même raison que certains chefs d’entreprises décident de vendre leur fond de commerce à travers sa cession.

En terme de rentabilité dû à la vente, il est intéressant de réaliser une plus valus sur cession de votre commerce mais dans la plupart des cas, la vente se fait après liquidation de l’entreprise dû à des soucis financiers ou à une banqueroute. Vous pouvez donc avoir la possibilité d’acheter une entreprise déjà prête dont la valeur peut être inférieure à sa juste valeur à l’année de la création de son fond de commerce.

Le fond de commerce est inscrit dans la comptabilité de l’entreprise grâce à une dénomination codifiée selon le système comptable et financier, il s’inscrit selon le montant des actifs qui le constitue, selon leur prix réel ou leur coût en prenant en considération leur amortissement ainsi que le taux d’actualisation du marché pour obtenir leur juste valeur.

Avantage de l’achat d’un fond de commerce

Tout d’abord avant d’effectuer un achat d’un fond de commerce, il faudrait être sûr de la santé financière de cette entreprise, pour éviter l’achat une entreprise au bord de la faillite ou très peu solvable ou encore avec des clients douteux.

Pour cela, le vendeur doit obligatoirement vous fournir toutes les informations nécessaires à l’établissement d’une analyse financière profonde, l’aide d’un expert comptable ou d’un commissaire au compte est souvent conseillée pour les cessions importantes.

Parmi les informations dont vous aurez besoin on retrouve les bilans des années précédentes pour faire état de l’évolution de l’activité de cette entreprise. En effet, si vous remarquez une baisse continuelle du chiffre, d’année en année, sachez qu’il y a un problème, soit dans la gestion ( fraude, fausse déclaration…) soit le marché de cette activité ou l’image de marque de cette entreprise n’est pas favorable au développement d’une nouvelle activité avec les mêmes actifs.

La cession d’un fond de commerce peut vous transmettre à vous, l’acheteur, un handicap que vous risquez de traîner, ce qui sur le long terme risque de ne pas rentabiliser votre investissement. Si vous êtes du coté du vendeur et que vous vous renseignez sur la demande d’achat de fond de commerce, vous devez noter que tout le personnel employé par votre entreprise doit être mis au courant de la future possibilité de cession, afin que tous puisse prendre leur dispositions.

La discrétion concernant une possible vente est exigée, au risque d’enclencher des infractions comme un délit d’initié, une fuite d’informations confidentielles qui peut profiter à autrui, ou encore une spéculation à l’encontre de votre vente, qui peut faire influencer le prix de votre fond de commerce. Dans le cas ou vous êtes acheteur, il est préférable d’être connaisseur du secteur d’activité de l’entreprise dont vous voulez acheter le fond de commerce.

Concrètement, on peut citer les avantages relatifs à l’achat d’un fond de commerce de la manière suivante :

  • Alternative à la création d’entreprise
  • Coût avantageux
  • Rentabilité
  • Implantation directe dans le marché
  • Clientèle déjà prête
  • Facilité à l’exploitation