Financer une formation : comment procéder ?

Qu’il s’agisse de salariés en poste ou de demandeurs d’emploi, tous les actifs ont besoin de faire une formation à un moment clé de leur parcours professionnel. Les formations peuvent en effet aider au développement des compétences, lors d’une reconversion ou au retour à l’emploi. Toutefois, cette transition professionnelle peut s’avérer délicate si l’on ne sait pas comment s’y prendre d’un point de vue financier. Pour vous aider, nous vous invitons à lire notre article intitulé « financer une formation : comment procéder ? »

Bénéficier d’un financement en tant que demandeur d’emploi

Les demandeurs d’emploi, inscrits à Pôle Emploi, peuvent avoir recours à différentes solutions pour obtenir les financements nécessaires à leur formation professionnelle. S’ils ont cumulé des heures de formation de par leur ancien travail, ils peuvent ainsi mobiliser leur compte personnel de formation (CPF). Attention : il faut que l’enseignement souhaité figure parmi les formations éligibles CPF. L’ARE est une indemnité versée aux personnes ayant perdu leur emploi et peut être utilisé pour financer un projet de formation.

Le Conseil régional ou général peut aussi participer au financement d’une session de formation. Toutefois, il faut être en fin de droit Pôle Emploi pour bénéficier de cette aide. Enfin, si vous êtes en situation de handicap, vous pouvez monter un dossier auprès du fonds de financement de l’Agefiph. Bien sûr, votre candidature sera étudiée pour chaque demande par l’organisme financeur, mais également par l’organisme de formation. Votre plan de développement devra ainsi être cohérent et justifié par votre parcours professionnel ou vos difficultés à retrouver un emploi.

Salarié en CDI : trouver les fonds pour un projet de formation professionnelle

Pour les salariés en CDI, le CPF est également à disposition pour financer un projet de formation professionnelle. C’est le digne successeur du DIF, qui existait jusqu’en 2015. Il est plafonné à 150 heures et rapporte 24 heures pour chaque année de travail effectuée. Une fois la limite de 120 heures atteinte, on ne cumule plus que 12 heures par an pour arriver aux 150 heures maximales.

Il est également possible de mobiliser le CIF ou congé individuel de formation pour financer un cursus apprenant long. Il faut alors monter un dossier auprès de l’OPCA ou OPCO compétent. C’est alors la cotisation de l’employeur qui est mise à contribution assurant le maintien de votre salaire et de votre poste durant toute la durée de la formation professionnelle.

Le financement d’une formation lorsque l’on est en CDD

Comment financer une formation lorsque l’on est en CDD ? Il faut savoir que les personnes souhaitant faire une formation alors qu’ils sont en contrat à durée indéterminée dans une entreprise possèdent presque les mêmes droits que les personnes sous contrat à durée indéterminée. Cependant, il existe des conditions :

formation-comment-financer
  • Pour pouvoir avoir recours au CIF, il faut que le projet de transition professionnelle survienne moins de 12 mois après la fin de leur dernier emploi en CDD. Ils doivent également justifier de 24 mois consécutifs sous contrat durant les 4 dernières années et de 4 mois sur les 12 derniers.
  • Un employé en CDD peut aussi choisir d’utiliser une partie de son CPF. Cependant, la formation ne peut avoir lieu dans le courant de la période d’embauche et toujours moins de 12 mois après le dernier emploi occupé.

Nous espérons que vous y voyez à présent plus clair pour procéder aux demandes de financement pour votre plan de développement de compétences. Comme vous l’aurez compris, c’est aujourd’hui tout à fait possible de financer une formation professionnelle, quelle que soit votre situation. Il ne reste plus qu’à vous lancer et faire de votre métier une passion !