Marketing qualitatif ou quantitatif : quelles différences entre les deux études ?

Pour une stratégie marketing réussie, il est important d’y intégrer certaines méthodes et pratiques complémentaires afin d’obtenir de meilleurs résultats. Parmi ces méthodes, on distingue notamment les études de marché qui sont sous deux formes, les études qualitatives et les études quantitatives. Mais quelle est la différence entre celles-ci et comment choisir ? Nous vous expliquons ici de quoi il s’agit.

Qu’est-ce qu’une étude qualitative ?

Pour réaliser une telle étude de marché, vous vous basez sur la qualité en allant comprendre les sources, les caractéristiques et les motivations de vos futurs consommateurs. Vous vous mettez à leur place et vous essayez de trouver le service ou l’achat le plus probable. Vous allez en quelque sorte anticiper leurs comportements pour mieux vous y adapter. Lorsque vous réalisez ce type d’études, vous cherchez à répondre à certaines questions dont notamment « pourquoi ce produit et pas un autre ? ». Vous ne vous contentez pas des chiffres, vous cherchez à comprendre en profondeur les raisons. Ce genre d’études se fait le plus souvent en posant des questions dans un groupe de discussion par exemple.

Cette étude se base sur des avis et opinions ainsi que des impressions qui ont été recueillis pour en tirer les informations nécessaires afin de décrire le projet. On ne s’intéresse pas aux mesures, alors on pose un sondage qui n’est pas très structuré, mais qui a pour seul but d’approfondir l’idée cachée derrière un produit. On cherche les attitudes et le raisonnement des personnes qui ont répondu à ce sondage. Vous comprenez mieux après, mais les résultats que vous collectez sont souvent difficiles à analyser. En tout cas, pas d’inquiétudes, vous pouvez toujours poser des hypothèses.

Une étude quantitative, c’est quoi ?

Les études quantitatives, elles, sont réalisées à la base d’un panel ou d’un sondage qui est plus structuré pour en tirer des statistiques et des chiffres. Ce questionnaire d’enquête ne contient pas de questions poussées et est proposé à un échantillon de la population qui y répond afin d’analyser leurs avis et leurs comportements. On ne fait que collecter des données concrètes et brutes, le plus souvent sous forme numérique. L’objectif ici est :

  • De tirer des conclusions tout en privilégiant la taille de l’échantillon ;
  • De rechercher des réponses générales ;
  • De faire une étude statistique ;
  • De valider des hypothèses.

Dans ce dernier cas, une étude quantitative vient confirmer ou non des hypothèses faites suite à une étude qualitative.

Les différences notables entre l’étude quantitative et qualitative ?

Une étude qualitative est, comme son nom l’indique, basée sur la qualité. Dans le questionnaire, on ne trouve que des questions qui ont pour but final de répondre aux questions du type pourquoi, comment, etc. Elle n’a pour objectif premier que de déterminer le comportement des clients, l’analyser au mieux et trouver une solution aux hypothèses formulées. En revanche, une étude de marché quantitative s’intéresse à la quantité et privilégie la taille de l’échantillon. La profondeur des questions ici n’est pas prise en compte. L’inverse est vrai pour l’étude qualitative.

En revanche, aussi différentes que ces études puissent l’être, elles sont complémentaires entre elles. Pour obtenir une analyse complète et mieux détaillée, il est impératif de réaliser ces deux études. Le choix du type d’études dépend de la nature de votre projet. Si c’est pour suivre l’évolution d’un produit, la première sera alors une étude quantitative pour analyser grossièrement le comportement des clients pour ensuite réaliser une étude qualitative afin de compléter les résultats, poser des hypothèses, etc. En revanche, s’il s’agit d’un nouveau projet, commencer par une étude qualitative est recommandé afin de mettre en avant les problématiques. Par la suite, une étude quantitative vous permettra de suivre l’évolution grâce à des chiffres.