Quelle plateforme de financement participatif choisir ?

Devenir entrepreneur pour gérer sa propre boîte est le rêve de beaucoup de personnes. Généralement, le premier obstacle pour donner vie à son projet est l’argent, en effet, on peut avoir une idée brillante, étudier le marché, mais ne pas avoir les fonds nécessaires pour commencer.

Dans cet article, nous allons vous parler d’un type de financement de plus en plus apprécié pour sa simplicité, il s’agit du financement participatif, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les plateformes qui proposent de vous faciliter l’accès à ce service.

Définition d’une plateforme de financement participatif

Pour comprendre l’intérêt de ces plateformes, il faut tout d’abord saisir le concept de financement participatif, également appelé « crowdfunding ». Il s’agit simplement du fait de faire appel à des particuliers pour financer un projet, il existe de nombreuses plateformes sur Internet qui vous permettront, entre autres, de bien expliquer votre projet et d’en faire la promotion. Il faut savoir qu’il y a plusieurs types de financements participatifs, comme par exemple :

  • Le financement participatif par dons ;
  • Le financement participatif par prêt ou lending ;
  • Le financement participatif sous forme d’investissement en capital ;
  • Le financement participatif en pourcentage sur royalties.

Par exemple, en investissant en « capital », cela signifie tout simplement que chaque investisseur aura une ou plusieurs parts dans le futur projet à hauteur de l’argent qu’il y aura mis. Le financement par dons est quant à lui complètement bénévole, et il n’y a souvent aucune contrepartie, même si l’entreprise devient florissante.

Comment faire son choix ?

Vous l’aurez compris, les plateformes de financement participatif se veulent comme des alternatives aux systèmes bancaires. Parmi la multitude de choix qu’il y a sur Internet, il y a forcément une plateforme qui vous conviendra mieux qu’une autre.

Pour la trouver, il faut tout d’abord définir quel genre de crowdfunding ira avec votre projet (nous les avons cités précédemment), par exemple, si vous souhaitez avoir des associés, il faut aller sur des sites tels que Wiseed, Smart Angels, ou encore Happy Capital.

Et si vous souhaitez un système de prêt, il y a les plateformes comme October ou Unilend. Une fois que vous définissez le type de financement participatif qui vous convient, il faut connaître le public que vous voulez attirer pour la « collecte », voulez-vousavoir une portée locale ? Nationale ? Européenne ou mondiale ? Puis savoir si vous voulez plutôt un site spécialisé ou plus général. Il y a par exemple :

  • Homunity pour les projets immobiliers ;
  • October pour les prêts ;
  • ProArti pour les projets culturels ;
  • Blue Bees pour les projets d’agriculture et d’alimentation ;
  • Lumo pour les projets écologiques.
campagne-crowdfunding

Avantages et inconvénients de ce type de plateformes

Les avantages de faire appel à des plateformes de financement participatif sont très nombreux, il y a entre autres :

  • La facilité de mettre en place une cagnotte ;
  • La protection de son patrimoine personnel ;
  • Le financement de projets spécifiques ;
  • La présence d’une base de clients dès le lancement ;
  • L’accompagnement par certains investisseurs.

Maintenant que nous avons parlé des points positifs, il faut également prendre en compte certains inconvénients. Il y a en premier lieu les frais pris par certaines plateformes, qui peuvent atteindre les 10 %.

De plus, il est parfois difficile de maintenir un lien avec les investisseurs, surtout quand c’est sous forme de dons. Enfin, l’un des plus gros problèmes, c’est dans le cas où les investisseurs deviendraient des actionnaires, ils peuvent alors exiger certains droits qui compliquent énormément la gestion de l’entreprise, voire vous faire devenir minoritaire en tant que fondateur.

Ce contenu vous a plu ? Partagez l'article !