Hébergeur VPS : tout savoir sur cette méthode d’hébergement !

Aujourd’hui, avec la démocratisation d’internet à travers le monde, de plus en plus de personnes sont présentes sur la toile et de nombreuses personnes physiques ou morales souhaitent créer leur propre site pour des buts bien précis tels que la vente en ligne, blog, forum de discussion, site à caractère éducatif, etc.

Pour créer votre site web, vous avez le choix, soit le faire vous-même si vous avez les compétences requises ou bien le confier à des prestataires. Par la suite, il va falloir faire héberger votre site, car en effet, l’hébergement est une sorte de tiroir sur le net qui laisse votre site web apparaître. Dans cet article, nous nous intéresserons particulièrement à l’hébergeur VPS.

Hébergeur VPS : bien comprendre la notion d’hébergement

L’hébergement web est la mise à disposition d’un espace de stockage pour la publication d’un ou plusieurs sites internet. Afin de pouvoir les consulter volontairement de façon récurrente, ils sont stockés dans des serveurs branchés en permanence à internet pour qu’ils puissent être consultés par les utilisateurs à n’importe quel moment.

Pour tout type de sites web, qu’il s’agisse de blog ou de boutique en ligne, un serveur est donc nécessaire pour publier son contenu sur internet.

VPS qui signifie Virtual Didicated Server ou encore serveur virtuel dédié, est une méthode de division d’un serveur en plusieurs partitions qui seront à leur tour des serveurs indépendants avec les mêmes caractéristiques d’un serveur dédié, chaque serveur peut fonctionner avec un système propre à lui-même.

Quel est le principe de fonctionnement du VPS ?

Pour obtenir un serveur virtuel dédié à partir d’un serveur physique, on utilise un système d’exploitation nommé hyperviseur. Il permet d’obtenir et faire fonctionner plusieurs machines visuelles, et ce, à partir d’une seule machine physique. Parmi les hyperviseurs, on peut en citer quelques-uns comme :

  • Oracle ;
  • RHEV ;
  • Microsoft Virtual PC ;
  • KVM.

Il sera donc possible de créer et d’héberger plusieurs machines virtuelles sur un même serveur physique. Chacune des machines créées agira comme n’importe quel autre ordinateur et disposera d’un système d’exploitation unique, de ses propres caractéristiques et configurations techniques telles que la vitesse de calcul, la mémoire vive et la capacité de stockage.

Le serveur virtuel privé peut être bénéfique à tout le monde et pour tous les cas, en effet, grâce au développement de celui-ci à travers les années, on peut constater aujourd’hui un niveau optimisé grâce à l’intégration du disque SSD et d’autres fonctionnalités.

Cependant, certaines entreprises ayant des exigences très élevées et surtout en matière de politique de confidentialité auront plus besoin d’un serveur dédié que d’un VPS.

Quels sont les avantages du VPS ?

Le VPS a plusieurs avantages, notamment :

  • coûts moins élevés qu’un serveur entièrement dédié ;
  • l’avantage de faire fonctionner chaque serveur indépendamment des autres ;
  • facilité de création (en seulement quelques clics) ;
  • sécurité des données : toutes les données sont entièrement sauvegardées, ainsi, en cas de défaillance, vos données ne seront pas perdues.

Du côté des inconvénients, la seule chose que l’on reproche au VPS est un léger manque de performances par rapport à un serveur entièrement dédié. Grâce à des tarifs mensuels plus que raisonnables et à une bonne évolution, le VPS est aujourd’hui la solution parfaite les PME.

Les serveurs virtuels sont habituellement rapides et faciles à faire fonctionner et à mettre à jour. Enfin, si un projet nécessite ou que vous voulez davantage ou moins de performances que ce qui est prévu initialement, il est toujours possible de migrer d’un tarif à un autre qui va correspondre au mieux à vos besoins. Actualiser un VPS ne causera aucune migration des données.

Ce contenu vous a plu ? Partagez l'article !