Les 10 points à connaître avant de lancer sa première activité de freelance

Alors que le monde du travail continue d’évoluer, de plus en plus de personnes cherchent à devenir leur propre patron. Le statut de travailleur indépendant vous permet de travailler quand, où, et comme vous le souhaitez et de fixer vos propres tarifs. Cela vous donne également une indépendance et un contrôle complet sur les projets que vous entreprenez. Devenir travailleur indépendant n’est cependant pas sans difficulté. Il y a beaucoup de choses à prendre en compte avant de faire le grand saut. Si cela vous intéresse, voici les 10 points à connaître avant de démarrer sa première activité de freelance.

Définissez votre raison d’être en tant que freelance

Pourquoi voulez-vous être freelance ? Voulez-vous avoir plus de contrôle sur vos heures de travail ? Voulez-vous voyager et travailler à distance ? Souhaitez-vous changer radicalement de voie ? Ce sont toutes des raisons valables pour devenir travailleur indépendant. Il est important de clarifier votre pensée et d’avoir un objectif à atteindre (business plan). Identifiez également vos forces et vos faiblesses de rester motivé lorsque les temps seront durs.

Apprenez les ficelles du métier avant de vous lancer en solo

Avant de quitter votre emploi et de vous lancer en solo, il est bon de prendre le temps d’apprendre les ficelles du métier dans lequel vous allez entreprendre. Pour cela, formez-vous et prenez l’avis d’autres travailleurs indépendants. Cela vous donnera une meilleure idée de ce qu’est le travail et vous aidera à vous faire connaître.

Réfléchissez aux coûts associés au statut de freelance

En tant qu’auto entrepreneur, vous êtes responsable de tous vos coûts. Cela comprend votre assurance, vos congés annuels et vos arrêts maladie, ainsi que votre épargne-retraite. D’autres frais sont également associés au travail indépendant, tels que l’enregistrement de l’entreprise, les fournitures de bureau, les frais de déplacement, etc. Vous devrez également payer des impôts (cotisations sociales), tant sur vos revenus que sur les dépenses liées à votre travail.

Décidez de la structure de votre entreprise

Chaque statut juridique a ses avantages et ses inconvénients, et il est important de choisir le régime qui convient à votre activité. Veillez à consulter un avocat, une société de portage salarial ou un comptable pour vous aider dans la création de l’entreprise.

Connaissez votre valeur

En tant que freelance indépendant, vos services sont ce qui vous procure un flux régulier de revenus. C’est pourquoi il est important de connaître votre valeur et de fixer justement vos tarifs. Si le prix est trop élevé, les gens ne vous engageront pas. Si le tarif est trop bas, vous ne pourrez pas gagner votre vie. Il est essentiel de trouver le bon équilibre entre les deux pour réussir à gagner sa vie en tant que freelance.

Constituez un réseau

Le monde des freelances est très compétitif. Quel que soit le secteur dans lequel vous travaillez, il est difficile de trouver un travail régulier en raison du nombre important de freelances. Vous devez alors constituer un réseau et trouver des personnes qui peuvent vous recommander à d’autres clients et vous aider à développer votre activité. Rejoignez des organisations professionnelles dans votre domaine de travail, utilisez des outils de prospection, participez à des événements et soyez actifs sur les réseaux sociaux.

Se lancer au plus tôt

Avez-vous pensé à commencer vos missions en étant encore salarié d’une société ? Cela limite le risque et vous permet de parvenir à l’autonomie financière sans partir de zéro.

activite-freelance-independant

Apprendre la discipline

Monter une micro entreprise signifie être seul maître à bord. Pour générer du chiffre d’affaires et réussir professionnellement, il faut être discipliné. Le statut freelance n’impose aucun horaire, veillez cependant à adopter un rythme régulier dès que vous aurez vos premiers clients.

Choisissez votre lieu de travail

En tant que micro entrepreneur, vous pouvez décider de travailler de chez vous, surtout si vous œuvrer dans les métiers du web. Cependant, pour plus de concentration sur un projet délicat, vous pouvez vous rendre dans un espace de co-working.

Pensez à votre bien-être

À bien des égards, les freelances ont plus de liberté qu’un employé. Vous avez le contrôle de votre temps et pouvez fixer vos propres horaires. Vous avez une autonomie complète sur les projets que vous acceptez et vous pouvez dire non à ceux qui ne correspondent pas à vos compétences et à votre éthique personnelle. Ménagez-vous : un freelance doit savoir gérer le stress, s’accorder des pauses et prendre soin de sa santé.

Ce contenu vous a plu ? Partagez l'article !