Comment fonctionne une stratégie de spécialisation ?

Les entreprises ont beaucoup recours à la stratégie de spécialisation parmi d’autres modèles de stratégies.

La stratégie de spécialisation est mise en place face à la concurrence, l’entreprise va donc développer ses activités dans un même domaine et se spécialiser dans ce dernier. Elle va ainsi améliorer toutes ses compétences, ainsi que ses avantages concurrentiels.

On peut aussi appeler la stratégie de spécialisation, stratégie de focalisation, car en fait l’entreprise va se focaliser sur tous les segments de son marché principal.

Pour cela, des conditions sont nécessaires, qui fait que l’entreprise ne choisira pas la stratégie de diversification, dont on parlera plus tard.

Quels sont les différents types de stratégie de spécialisation ?

Cette stratégie gère un segment distinct du marché, il peut être géographique, viser un type de client spécifique, ou alors travailler sur une gamme de produits uniquement. C’est une des principales stratégies mercantiles, comme celle de diversification, celle d’intégration, la stratégie défensive, et celle d’un produit ou d’un service.
La stratégie de spécialisation se divise en 3 types de stratégies, que l’on va citer :

  • La pénétration du marché ;
  • Le développement d’un marché ;
  • Et enfin il y a aussi le développement d’un produit.

On parle de pénétration de marché lorsque le produit et le marché existent. Par contre le développement du marché a lieu lorsque le marché est nouveau et qu’il y a existence d’un produit. Dans ce cas les prix seront plus compétitifs, la distribution sera soutenue et augmentera la promotion du produit en question. Elle est applicable seulement s’il y a une capacité de vente toujours aux mêmes clients, que le produit n’est pas commun sur le marché, qu’il y a un retour élevé sur le marketing, que le marché ciblé est encore en développement et si la part du marché du concurrent est en régression.


Pour le développement du marché, il suffit de penser que vous pouvez vendre dans un continent asiatique par exemple, des produits qu’ils n’ont jamais utilisés. Cela vous permettra de faire ainsi du commerce international.
Ensuite, on parle d’un développement de produit lorsque le marché existe mais que le produit est nouveau. Dans ce cas il vous suffira de faire une extension de votre gamme de produits, donc vous pourrez le faire si vous avez un investissement que vous pourrez utiliser dans le développement, la recherche et la créativité. Ou bien si votre réputation sur le marché est déjà faite ou si vos produits ont un bon développement qui évolue rapidement.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la stratégie de spécialisation ?

Nous allons résumer les quelques avantages et inconvénients de cette stratégie ci-dessous :

Avantages :

  • On peut développer un savoir faire qui est spécifique ;
  • Renforcement de ses forces existantes ;
  • La gestion de cette stratégie est simple et aisée ;
  • Il y a une image de spécialité et de marque ;
  • Reconnaissance de la spécialisation dans un domaine spécifique d’une entreprise ;
  • Présence d’une économie d’échelle.

Inconvénients :

  • Possibilité d’une forte dépendance à un marché ou à un produit ;
  • La capacité de changement et de l’adaptation est limité ;
  • Ne convient pas aux entreprises qui ne font pas recette ;
  • Possibilité de rater de bonnes opportunités qui ne sont pas dans le champ de spécialisation de l’entreprise.

Tous les avantages nous poussent à se lancer dans une stratégie de spécialisation, mais les inconvénients sont tout aussi nombreux.

Quelle est la différence entre une stratégie de spécialisation et une stratégie de diversification ?

Entre la stratégie de spécialisation et la stratégie de diversification, il y a une grande différence.

En effet, si la première implique de se spécialiser dans un seul domaine, et de développer à fond son savoir faire dans ses produits, la deuxième exige que l’entreprise se diversifie en faisant, par exemple, plusieurs produits, ou de créer des activités annexes à celles de base.

Les deux stratégies sont diamétralement opposées.

Pour faire le point sur leurs différences respectives, la stratégie de spécialisation est une stratégie risquée et fragile, bien qu’elle soit simple à gérer, car le fait de ne travailler qu’avec un seul produit, ne permet pas de faire face à une concurrence sévère.

La stratégie de diversification, va travailler sur diverses activités qui seront complémentaires entre elles, soit différentes. Car même si les risques sont moindres par rapport à la première stratégie, il faut signaler qu’elle est assez complexe, et demande d’être à jour dans des formations qui peuvent s’avérer couteuses.