Comment faire sa propre comptabilité ?

Si vous êtes à la tête d’une ou plusieurs entreprises, vous pouvez décider de faire votre comptabilité vous-même. Cela vous permettra de ne pas faire appel à un expert-comptable et d’économiser sur ce poste indispensable dans la bonne gestion d’une activité. Cependant, pour obtenir un bilan comptable irréprochable, il faut avoir quelques connaissances fiscales et notions en comptabilité. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment faire sa propre comptabilité dans sa société.

Connaître les obligations comptables de son entreprise

Avant de vous lancer dans votre comptabilité, vous devez connaître vos obligations fiscales et comptables. Toutes les structures ne sont en effet pas affiliées au même régime fiscal et statut juridique.

Pour les micro-entrepreneurs, qu’ils soient soumis au régime de la microentreprise ou au régime de la déclaration contrôlée, et les entreprises individuelles de type EIRL, les obligations sont assez limitées ce qui leur permet tout à fait de gérer eux-mêmes leur propre comptabilité.  

Pour les autres statuts, les obligations comptables sont plus strictes et complexes. Voici un résumé de ce qu’il faut savoir :

  • Entreprises individuelles (activité non commerciale BNC) : il faut appliquer les règles comptables de trésorerie, un bilan de résultat annuel doit être émis, mais les comptes annuels ne sont pas soumis au dépôt au greffe.
  • Entreprises individuelles (activité commerciale ou artisanale BIC) : il faut appliquer les règles de la comptabilité d’engagement, souscrire à la déclaration de résultat annuelle, dépôt des comptes annuels au greffe non demandé.
  • Sociétés commerciales de type SA, SAS, SARL, etc. : il faut appliquer les règles de la comptabilité d’engagement, souscrire à la déclaration de résultat annuelle, dépôt des comptes annuels au greffe obligatoire.

Faire une formation en gestion comptabilité

Bien sûr, il est toujours intéressant de se former si l’on n’est pas comptable, mais que l’on souhaite faire la comptabilité de sa structure soi-même. De nombreuses formations sont disponibles (certaines gratuites) dans le domaine de la comptabilité pour les entreprises qui le souhaitent. Il faut se renseigner auprès des organismes de gestion des entreprises comme la chambre de commerce et d’industrie (CCI) par exemple.

Sinon, l’ordre des experts comptables pourra vous orienter vers des formations en comptabilité adaptées à votre niveau de connaissances. Enfin, même si vous pouvez faire votre comptabilité sur Excel avec un plan comptable, l’utilisation d’un logiciel comptable est indispensable, nous le verrons dans la suite de cet article, mais sachez que les éditeurs proposent régulièrement des formations et mises à jour sur les sujets comptables.

Utiliser un logiciel comptable

Il faut choisir et utiliser un logiciel de comptabilité pour une gestion claire de chaque exercice. Le choix dépend de vos besoins et de la forme de votre entreprise. Vous devrez le choisir selon les fonctionnalités qu’il propose, sa réputation, mais aussi en fonction du budget que vous souhaitez y consacrer. Les solutions « tout en un » (logiciel de caisse, écritures comptables, livre journal, liasse fiscale, inventaire, clôture d’exercice et bilan comptable) sont toutefois de très bonnes options.

Elles permettent de limiter le risque d’erreur et d’optimiser le gain de temps. N’hésitez pas à tester plusieurs versions de logiciel avant de choisir celui qui vous conviendra parfaitement. Une fois le logiciel de comptabilité choisi, il faut le paramétrer. Pour cela, les informations de votre structure doivent être renseignées dans les champs prévus à cet effet ainsi que les obligations comptables auxquelles vous êtes soumis. Ces étapes sont indispensables pour profiter de toutes les fonctionnalités de votre logiciel de comptabilité.

Une tenue de comptabilité d’entreprise régulière 

Une fois que vous avez les connaissances et les outils à disposition, vous devrez être régulier et rigoureux tout au long de l’exercice comptable. Une parfaite tenue de vos comptes (saisie des diverses écritures, tenue des livres comptables, etc.) est indispensable : il en va de la pérennité de votre structure.

Ce contenu vous a plu ? Partagez l'article !